Le Rôle des Parents dans la Séance Photo Nouveau-Né

Une maman tenant dans ses bras sa petite fille.

La séance photo de nouveau-né est un moment important, qu’il convient d’immortaliser de la plus belle des manières. Le rôle du photographe est bien entendu important dans le succès de cette prise de vue, le rôle des parents n’en est pas moins primordial. C’est l’entente et la complicité de ce trio qui feront les plus jolies des photos.

Le photographe de naissance

Le photographe de nouveau-né prendra en charge le boutchou. La confiance devra être grande pour confier son nourrisson à cette tierce personne, mais c’est une obligation. Je procède ainsi. Je fais connaissance avec bébé doucement, et lorsque le véritable travail commence, je ne fais appelle aux parents que pour assurer la sécurité de leur enfant, et en dernier recours pour le calmer (tété, besoin d’être rassuré…) Je demande aux parents de n’intervenir qu’en cas de nécessité.

Papa et Maman

Le photographe fera en sorte que papa et maman soient calmes et rassurés. Leur petit cœur ressent fortement les choses, il est une éponge à émotions. Si ses parents sont confiants, il y a de fortes chances qu’il le soit aussi. Si au contraire papa et maman sont stressés, anxieux à l’idée que la séance se passe mal ou que bébé pleure, c’est exactement ce qui risque de se passer.

Je passe un moment à l’expliquer aux parents avant de commencer. C’est une notion des plus essentielle.

Les parents assurent la sécurité de leur petit lorsque je suis, par exemple, derrière mon objectif. Ils se tiennent prêts à intervenir pour éviter une chute (bébé peut éventuellement pousser sur ses jambes, se retourner…) mais sans indication de ma part, c’est le plus gros de leur travail. Je peux également leur demander de m’assister pour les besoins de la prise de vue, dans le but de ne pas quitter le nouveau-né des mains.

Dans le cas des poupons allaités, maman donnera le sein aussi souvent que besoin. Je le vois en général assez vite (ayant allaité quatre enfants).

Les pleures du nouveau-né

Les nouveau-né sont imprévisibles. Petit chou peut avoir faim, avoir froid, avoir chaud, avoir un rot de coincé etc. En amont j’assure un confort optimal pour bébé. Le reste du temps c’est une question de ressenti. Il faut parfois plus de temps pour le calmer. Si le photographe et les parents restent zen, il finira par se poser. C’est pour cela qu’une séance peut durer plusieurs heures. Pas d’inquiétude, le petit modèle finira toujours par s’endormir. Toujours.

Patience

Vous l’aurez compris le maître mot reste la patience. Ne rien prévoir le jour de la séance photo nourrisson. Elle n’excèdera pas 4h. Ma moyenne se situe aux environs des 3h30. Je prévoie toujours une collation pour les parents ou les frères et sœurs. Si vous êtes heureux, votre bébé sera heureux. Ils ont tous leur caractère, il faudra composer avec, c’est le plus gros de mon travail. Ayez confiance, ne vous mettez aucune forme de pression, tout ira pour le mieux.

A très vite, Emeline.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *